Les obstacles

Une série d 'obstacles

Barriere

  1. des races menacées, reprises dans des inventaires nationaux, mais avec un si faible effectif qu'il est peu probable de parvenir à avoir des représentants sur l'élevage de la petite suisse – exemple --

  2. avoir un contact « mail » avec des responsables et/ou des éleveurs ouverts au projet et déterminés à y contribuer selon leurs moyens – exemple / rouge de Flandre occidentale/

  3. les associations d'éleveurs privilégient le développement de leur race au cœur de son berceau et ne souhaitent pas s'engager sur des projets hors zone -- exemple –la race nantaise en France

  4. le prix parfois exorbitant demandé pour un animal de sexe femelle – généralement les éleveurs passionnés tentent de garder leurs femelles sauf prix élevé

  5. il n'est pas possible d'avoir des garanties sur le « sexe » des embryons- or, il est préférable d'avoir, à court terme, des animaux femelles

  6. les législations européennes et nationales à propos des achats et du transport des animaux

  7. les obligations sanitaires et de quarantaine à l'arrivée des animaux

  8. le risque sanitaire pour les animaux déjà sur l'élevage

  9. toutes les démarches administratives, leur coût et les contrôles vétérinaires

  10. le coût du transport pour quelques animaux

  11. la bonne gestion du stress lié au long trajet, au changement brutal de contexte d'exploitation

  12. parvenir a choisir des animaux sur photo pour éviter les coûts liés à un voyage de sélection

  13. la langue

 

Lompret gal de la botte

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.